COSY - Conseil des Séniors, Yverdon-les-Bains

COSY
Conseil des séniors d'Yverdon
Accès à la page Facebook du COSY
Title
Aller au contenu
Le mot du président
Par Jean-Pierre Dévaud

.L'avant et l'après..

Il n'est jamais simple de prévoir, d'anticiper, et encore moins durant une pareille période de crise. Du jour au lendemain, tout bascule. Le confinement et la distanciation sociale sont devenus des termes acquis, incontournables. Et tous les comportements changent fondamentalement, sans crier gare, bien au-delà des mots.

Dans un premier temps, incrédules, nous nous soumettons de bonne grâce aux recommandations vigoureuses de nos autorités. Ensuite, sonnés et héberlués, nous tentons de prendre un peu de recul pour nous rassurer sur le fait qu'il ne s'agit que d'un mauvais cauchemar et que tout va se remettre en place après une trève de quinze petits jours de rien du tout.

Et puis les nouvelles tombent, dramatiques, avec leur lot de tristesse, de douleur et d'incompréhension face à tous ceux qui nous quittent, ici ou ailleurs, sans un dernier Adieu, seuls, séparés de leurs proches par obligation, conduits à leur dernière demeure presque anonymement, dans une sorte d'abandon provoqué, loin de la famille, des amis, connaissances et voisins qui représentaient tant de choses avant le COVID-19.

C'est ici qu'on réalise que les dégâts seront importants, peut-être irréversibles. D'un statut de personnes encore solides, souvent utiles pour rendre des services appréciables dans les familles et dans de nombreux domaines de notre société, les séniors deviennent subitement la population à risque la plus évitée, la plus contrainte à l'isolement. Partant de l'idée que leur santé est menacée en priorité et que la maladie pourrait les amener à encombrer les hôpitaux, on leur donne l'ordre de s'isoler et de respecter cet état de fait. Puisque toute entorse serait malvenue, on les surprotège au point de les rendre tous dépendants dès l'âge canonique... de 65 ans.

Mais à trop confiner, isoler, on provoque des scissions sociétales qui vont sans doute laisser des marques durables dans la vie intergénérationnelle.

Et dans tout cela, que deviennent les associations de séniors comme le COSY, les sociétés chorales et toutes les autres que l'ont sait souvent veillissantes au point de compter plus de la moitié de leurs effectifs parmi la générations aînée ? Et realise-t-on que les séniors disposent d'un pouvoir d'achat qui a fait fonctionner jusqu'ici de nombreux commerces, les voyagistes, les musées, les restaurants, etc. ?

Certes, le mal est sournois et il va falloir lutter pour que la fracture ne soit pas trop profonde, que l'âge ne devienne pas facteur d'exclusion. Encore davantage que jusqu'ici.

Le travail qui attend le COSY et son comité sera de taille. Car il ne sera pas dit que les séniors que nous sommes renonceront sans sourcilier à leur liberté, à leur dignité, à leur activité.

Yverdon-les-Bains, mai 2020

Billet d'humeur
La fin des haricots ?
Le COSY, il faut le reconnaître, n'est pas au meilleur de sa forme par les temps qui courent: toutes les activités ont été suspendues, annulées, reportées.

Et les nouvelles ne sont pas réjouissantes quant à la possibilité de se réunir à nouveau sans respecter distances et contraintes.

Qu'importe, par la force des choses cette période aura été propice à une certaine réflexion. Bien sûr, les séniors devront probablement s'adapter encore davantage qu'ils l'ont toujours fait. Mais la mutation qui s'annonce sera l'occasion de remettre l'ouvrage sur le métier en repartant sur du neuf, du solide, du concret.



La mésaventure du chalet de l'abbé Bovet est présente dans nos mémoires à toutes et tous depuis notre tendre enfance. Elle a aussi forgé une partie de notre personnalité, tout autant que celle de notre inconscient collectif.



Et nul n'ignore que ce fameux chalet a été reconstruit, plus beau qu'avant.

Le temps de relever nos manches n'est peut-être pas si lointain.
Quel beau challenge !
Impressum
Concept, réalisation, assistance technique : Jean-Daniel Domenjoz
Rédacteur responsable, réalisation : Jean-Marc Poulin
Supervision : Jean-Pierre Dévaud

Nombre de visites jusqu'ici:
Dernière mise à jour de la page : mercredi 3 juin 2020 - 11h20 - jmp

cosyverdon.ch
Les séniors du COSY ? Des jeunes depuis un peu plus longtemps que les autres.
Retourner au contenu